UCL > CPDR > CRIDHO

> English

La Cellule de recherche interdisciplinaire en droits de l'homme (CRIDHO) a été constituée au sein du Centre de Philosophie du Droit (CPDR), Institut extra-facultaire de l'Université catholique de Louvain, par des chercheurs soucieux de réfléchir le développement contemporain des droits fondamentaux à l'aide d'outils d'autres disciplines, notamment l'économie et la philosophie politique.

La CRIDHO travaille sur les rapports entre les mécanismes de marché et les droits fondamentaux, aussi bien au niveau des rapports interindividuels qu'au niveau des rapports noués entre Etats dans le cadre européen ou international.

L'hypothèse de la CRIDHO est que le conflit entre la " liberté " des agents économiques sur le marché, avec la vulnérabilité qui en résulte pour les agents les moins bien dotés, et la garantie des droits fondamentaux, qui peut exiger que ceux-ci soient placés à l'abri de toute forme de commodification, passe par une réflexion sur le contexte d'exercice de la liberté individuelle - notamment la liberté contractuelle et d'échange - et sur l'aménagement de ce contexte de manière à favoriser l'autonomie de l'individu. Cette hypothèse est mise à l'épreuve des différentes problématiques matérielles qui sont travaillées au sein de la CRIDHO : marché intérieur et dérégulation compétitive, garantie de la vie privée dans l'emploi, nécessité d'une méthode ouverte de coordination des droits fondamentaux au sein de l'Union européenne, liberté contractuelle d'emploi et interdiction de la discrimination,...

Olivier De Schutter, directeur de la CRIDHO, a assuré entre mai 2008 et mai 2014 le mandat de Rapporteur Spécial des Nations Unies sur le Droit à l'Alimentation. [www.srfood.org].